dimanche 24 mai 2015

La famille des Hiboux moyen duc au Jardin de la Sauvagine - Video à 21h 30;



Après la partie de cache cache, ce jeune hibou a besoin de récupérer.  




La nuit tombera bien assez vite et commencera alors un concert des petits pour se signaler aux parents partis à la chasse. Cela crie de partout, j'en compte au moins 5 sources où se mêlent les alertes de merles et de grives apeurés

LA VIDEO.


video video

Bébés Hiboux moyen duc, Houba Houba, près du nid du marsupilami


Dimanche de Pentecôte. Il fait un temps superbe. Je me promène dans le jardin. J'entends des cris plaintifs. J'inspecte les nids probables, l'un, suspendu dans les bouleaux, l'autre, construit de branchages, à la cime d'un pin noir. Coué Coué...



Dans ce coin, une station de digitales à grande fleur s'est installée. Elles ont fait leur choix à l'abri dans la pinède.
 Coué Coué, je lève la tête. 
Mon hibou me provoque. Bien que diurne, quand les jeunes sont sortis du nid, il reste vigilant, il cherche à m'éloigner. 
Les bébés, ce matin, font de très petits cris. Ils signalent leur présence discrètement. 
 .... Je les vois. Gagné.





samedi 9 mai 2015

Visions de Rêve, sur des photos de Roland Clerc, texte de Daisy Demoor


Un terrier dissimulé dans la forêt… De discrètes traces de passage…. Un parfum pénétrant…. Celui de l’ail des ours.


Il s’infiltre dans les sombres galeries, titille la curiosité de boules de poils craquantes, mignonnes, pleines de vie, réceptives aux moindres bruits et aux senteurs transmises par le vent.
Des boules de poils jouent, s’amusent, courent, mordillent des feuilles, jouent aux explorateurs ….
Admiratif devant tant de beauté et d’insouciance, le soleil dépose des perles de lumière dans leur fourrure toute neuve.




Roland Clerc comptera jusqu’à huit petits gaillards, aux yeux bleus irrésistibles, grands ouverts sur un monde surprenant, plein de surprises, de dangers aussi !
Timides, débrouillards, aventuriers, téméraires, tous ont déjà leur caractère et leurs particularités physiques, les plus costauds prenant soin des plus faibles.


Des moments inoubliables pour un photographe animalier, des coups de cœur, un rêve éveillé….

«  Aimer, Respecter, Protéger….

   C’est le plus beau cadeau que nous pouvons faire à ces petits bouts de chou uniques et extraordinaires . »

vendredi 8 mai 2015

Un 8 Mai au Jardin de la Sauvagine, coups de coeur.


Meconopsis cambrica

Bleuet de France

Silène compagnon rouge,
Il est plus commun en blanc, mais celui ci en rouge revient tous les ans dans ce petit coin. Je l'apprécie, c'est une plante sauvage qui a trouvé sa place et que l'on rencontre beaucoup dans les Monts de Flandre. Il fait la liaison entre mon jardin et mes balades, et m'offre de beaux instantanés.


Aquilegia flabellata

Androsace sarmenteuse et saxifrages alpins